Une gouvernance fondée sur l’expertise et la confiance

La gouvernance du Groupe Siparex, présidé par Bertrand Rambaud, repose sur une société de gestion totalement indépendante qui associe des professionnels expérimentés et des souscripteurs engagés.

Organisation Groupe

Bertrand Rambaud, Président du Groupe Siparex

Bertrand Rambaud, Président du Groupe Siparex

La société de gestion du Groupe, Sigefi Private Equity, est détenue majoritairement par Sigefi Partners, qui regroupe les principaux dirigeants opérationnels (Directeurs Associés) et joue le rôle de « capital expertise » aux côtés de Siparex Associés. Cette société réunit les principaux souscripteurs des fonds gérés par le Groupe et représente le « capital confiance ».
Par ailleurs, le Groupe Siparex dispose de deux organes originaux dans le monde du Capital Investissement : un comité d’audit et un comité d’éthique, composés de personnalités indépendantes.

« L’une des grandes forces du Groupe Siparex est le lien entre Siparex Associés et Sigefi Partners, qui constitue un gage de confiance pour les investisseurs et les entrepreneurs »

Michel Rollier

Michel Rollier, Président de Siparex Associés, Président du Conseil de Surveillance et ancien Gérant de Michelin

Siparex Associés, dont le Président est Michel Rollier et le Vice-Président Cyril Balas, est le garant des principes et valeurs du Groupe et compte parmi ses actionnaires de grands groupes industriels familiaux (Mérieux, Michelin, Norgefi, Seb …), des investisseurs institutionnels français (Apicil, Groupe BPCE, Bpifrance, Crédit Agricole-Prédica, La Française, Groupama, Groupe La Poste,  CIC Lyonnaise de Banque, Malakoff Médéric, Neuflize OBC) et internationaux (Mouvement Desjardins).

Eras

« L’arrivée de Siparex au capital de Eras a permis de gagner en notoriété et représente un gage de solidité vis-à-vis de l’extérieur. Avoir un financier est aussi un appui important dans la perspective de nos projets de développement à l’international et par croissance externe, domaines où Siparex nous apporte une aide précieuse. L’intervention au capital de la société a également permis de mieux associer l’équipe de direction et de mettre une saine pression sur tout le monde. Car à la différence d’un capital détenu par le seul dirigeant, la présence d’un actionnaire financier nécessite de rendre des comptes, ce qui est très positif ».
Yves Poivey, Président de Eras (ingénierie des projets industriels)